Espacement en négociation

De la notion de réserve à une stratégie urbaine

Le site déjà riche en réserves foncières nous amène dans le cadre du projet à considérer l'attente, dont un des motifs récurrents serait la friche. Se réserver c'est attendre l'occasion propice pour la concrétisation d'un projet. C'est aussi laisser volontairement le territoire se régénérer, à l'instar du bois de réserve, où les arbres poussent librement en futaie, et dont la coupe dépend de l'autorité qui en a décidé la mise en place. Outre l'inscription dans la durée, l'empêchement recouvre alors une distinction entre légalité et illégalité, ainsi que de la prudence, temps d'évaluation, dans la conduite de ses propos ou de ses actes. Comment dès lors peut-on projeter des espaces de réserve?

Nous avons pour notre part tenté de mettre en œuvre des 5 espaces de réserves à travers la mise en place de processus qui découlent de nos rencontres avec 5 traces du territoire exploré à savoir :

- les vestiges du bocage agricole dans le projet Grammaire Bocagère

- les cheminements de traverse dans le projet Chemins de traverse

- les enclos qui composent le parc de Praud dans le projet Thérapie perpétuée

- les différents panneaux publicitaires présents sur le site dans le projet Sous les panneaux la plage

-
la trame du parking du Leclerc dans le projet La grande re distribution.

Les espaces de réserve s'inscrivent au cœur des débats sur la place publique. Leurs transformations ne sauraient se faire sans impliquer tous les acteurs concernés, institutionnels et non-institutionnels. Accepter des espaces de réserve offre les moyens de questionner la ville et sa fabrication par chacun.

     

Grammaire bocagère Amplifier le bocage
(Arnaud BERTOLOTTI, 5ème Année)





Chemins de traverse
Pérenniser les traverses
(Anne-Hélène CASTAGNE, 5ème Année)







Thérapie perpétuée
Ouvrir l'enclos
(Amandine CHOLEAU, 4ème année)




Sous les panneaux la plage
Contextualiser les panneaux
(Lucie GODEFROY, 4ème année)








La grande re distribution
Parasiter la trame du parking
(François PECHEREAU, 5ème Année)