Perspective

L’espace sub-urbain, ‘’sous-urbain’’, est par essence définie par rapport au modèle urbain. L’espace sub-urbain souvent considéré comme n’étant que la périphérie du centre. Les expériences avec les acteurs de la traversée de Ragon mettent en évidence la difficulté de cerner cet espace, tantôt appelé ‘’zone dortoir’’, tantôt qualifié de ‘’semi-industriel’’. La traversée est souvent réduite à un espace de transit, un ‘’non-lieu’’, dénigrant son caractère d’espace d’interactions.
L’enjeu est de redonner une identité propre à l’espace de la traversée de Ragon, en révélant l’esprit du lieu ; et de rendre lisible l’espace de la traversée, en hiérarchisant l’espace. Le but est de créer une cohésion entre les deux échelles qui se côtoient, en réintégrant l’échelle du quartier, trop souvent invisible pour les gens de passages, sur cette ‘’RN’’.


Plan détail de la place

Coupe des ambiances


 

Analyse du site

Photos -passer dans l'espace public-

Images de référence

Enjeux :

-fonctionnel
Connexion des polarités de quartier par un espace privilégié de traversée du quartier, pour les piétons et vélos ; ‘’rétablir’’ un équilibre entre la voiture, très présente sur la traversée, et les moyens de mobilité à l’échelle du quartier.

 

 

Traversée quotidienne


En complémentarité avec le maillage des autres projets du groupe, une connexion pour les vélos et piétons est établie entre les différentes polarités du quartier. L’espace dissymétrique sur la traversée laisse confortable au piétons et vélos, tandis que le détournement des voitures au niveau de la place, au profit des piétons et vélos, permet de sécurité les frottements entre les différents moyens de mobilité.

Centralité de quartier

L’espace libéré pour la place concentrant les lieux publics, créé une respiration dans la longueur de la traversée, et cette centralité de quartier, de fait, s’impose aux gens de passage

Quartier libre


L’événementiel est mis en scène sur cette centralité, dans la polyvalence des parkings qui peuvent se transformer en un nombre variable de kiosques, pour les marchés, foires, évènements sportifs, fêtes de quartier.

-social
Lecture de la centralité du quartier de Ragon, comme interface entre l’espace de mobilité de la RN et l’espace d’interactions du quartier.

-sensible
Utiliser l’événementiel de quartier, sur la vitrine que représente la traversée, pour changé l’image du quartier.
Evolutibilité des parkings en infrastructure
pour les événements du quartier